Affichage des articles dont le libellé est P. COLSON. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est P. COLSON. Afficher tous les articles

vendredi 9 novembre 2018

Dans la Sud Ouest le 23 Octobre avec Pierre .( 2 / 2 )


2 éme Partie du Reportage de Pierre dans le Sud Ouest :

Mardi 23 octobre, direction Boudou, sur la ligne Bordeaux - Montauban.
 Malheureusement, le coin où je voulais aller a été envahi de végétation. 
Mais j’ai pu me rattraper un peu plus loin avec le passage devant l’écluse. 
Voici un premier IC Marseille - Bordeaux, tracté par la BB 22340 .



Puis, le Patache Miramas - Hourcade tracté par la BB 7351.


Vient ensuite ce TGV Toulouse - Paris, avec une jolie lumière du soir.


Suivi d’un autre IC Marseille - Bordeaux, tracté par la BB 22335.


Le mercredi 24 octobre, direction Montlaur. Premier train à passer, 
la navette Infra Portes - Hourcade, avec la seule BB 22200 Infra grise…  


Puis, un IC Marseille - Bordeaux, avec la BB 7268, grise elle aussi…


Un TER Carcassonne - Toulouse pour finir.


Pour l’anecdote, en partant pour prendre mon TER, un patache est passé,
 avec BB 26000 grise et BB 7200 CV grise elle aussi…
 C’était la journée des grises !




Jeudi 1er novembre, l’Intercités 4758 est annoncé avec une BB 22200 Infra. 
Direction Alzonne, près de Bram, seul endroit de la ligne à peu près bien orienté
 pour faire les trains dans ce sens et à cette heure. 
Le trafic est vraiment faible sur cette ligne 
à cause des intempéries d’octobre dans l’Aude...

Voici d’abord un IC dans l’autre sens, tracté par la BB 22340




Puis, le fameux 4758, avec la BB 22366 .

Commentaires et Photos Pierre COLSON .

jeudi 8 novembre 2018

Dans la Sud Ouest le 19 Octobre avec Pierre .( 1 / 2 )


Vendredi 19 octobre, direction Pompignan, mais de l’autre côté du canal, 
coin moins connu et qui permet de faire les trains
 qui descendent du début d’après-midi.
Voici la BB 7369 et son train en provenance des carrières de Thédirac-Peyrilles 
et à destination de Saint-Jory .


Puis, le train VFLI Saint-Pierre-des-Corps - Saint-Jory .


Petit train sympa, la BB 69297 et son train Montauban - Saint-Jory, 
 composé d’une voiture de cantonnement et d’un tout nouveau wagon nacelle 
construit par Novium pour les travaux de caténaires.


C’est au tour de l’IC 100% Eco Paris-Austerlitz - Toulouse de passer, 
tracté par la BB 7297 .


Dans l’autre sens, avant de partir, l’IC Toulouse - Paris-Austerlitz,
 tracté par la BB 26075.


Le lendemain, le dernier train de pèlerins en provenance de Lourdes 
de l’année était annoncé. 
Il était à destination de Reggio de Calabre.
 Comme la ligne Toulouse - Bayonne est coupée entre Boussens et Tarbes 
pour cause de RVB et remplacement de la caténaire midi, 
le train est passé par Bordeaux. 

Pour le matin, direction Le Teich, sur la célèbre ligne Bordeaux - Hendaye. 
Malheureusement, seul ce TER Bordeaux - Mont-de-Marsan
 a circulé dans ce sens entre 10h et 12h…


Pour le reste de la journée, direction Barsac, sur la ligne Bordeaux - Montauban. 
Malheureusement, le trafic a été tout aussi faible sur cette ligne. 
Voici un TGV Paris - Toulouse .


Puis, voici le fameux train de Pèlerins, tracté par la BB 7390 .


Le patache Miramas - Hourcade m’est passé littéralement sous le nez, 
je n’ai pas eu le temps de rejoindre le bon coin pour la photo.


Pour finir, un TER Bordeaux - Agen 
passe sous une très belle lumière de fin de journée.

à Suivre  .

Commentaires et Photos Pierre COLSON .

jeudi 25 octobre 2018

La 231 G 558 par Pierre , le 16-10 -2018 (3/3 )


3 éme et dernière partie de la sortie de la 231 G 558 en Octobre 2018 :

Mardi 16 octobre, dernière étape d’un long trajet de la “Princesse” 
vers les lieux de son dernier train commercial,
 avant le début de sa nouvelle vie !
Direction Alençon, où le train arrive avec un peu de retard, 
suite à détection de boîte chaude (qui n’en était pas une, heureusement !)


Ensuite, une longue pose pour prise d’eau en gare d’Argentan est prévue.
 La rame refoule voie 1 après son arrivée sur un autre voie (je ne sais plus laquelle…).





On peut saluer l’initiative des agents de la gare pour l’affichage en gare !


Après la prise d’eau, revoici le train passant Nécy, 
juste après l’ancienne gare de Montabard 
(le BV est aujourd’hui la mairie du village !).



Nous ne reverrons plus ce train par la suite.
 Mais voici d’autres trains plus conventionnels, là où nous aurions voulu le voir passer !


En se dirigeant vers Bernay, un passage à niveau était fermé. 
Un train en provenance de la carrière de Vignats était sur le point de quitter cette carrière. 
En évitant ce PN, nous avons pu par la même occasion voir passer ce train, 
tracté par les BB 75089 et 75094  INFRA .


Nous sommes finalement arrivé à Bernay, sur le pont du contournement de la ville. 
C’est un joli point de vue sur la ligne Paris - Cherbourg, 
mais assez désagréable à cause des nombreux véhicules passant juste derrière...
La CC 77502 VFLI est son train de ballast vide Creil - l'Oraille .


Puis, un IC Caen - Paris-Saint-Lazare, tracté par la BB 26010 .


Puis, quelques minutes plus tard, un IC Paris-Saint-Lazare - Caen,
 tracté cette fois par la BB 15019 .


Dernier coin, la vue sur l’église d’Ecaquelon, et un TER Rouen - Caen.  

Commentaires et Photos Pierre COLSON .

mercredi 24 octobre 2018

231G558 , le 15 Octobre 2018 par Pierre (2/3 )


Après la mise à jour avec les photos de la 231G 558 du 14 Octobre ,
voici celles du lendemain .

Après les festivités des 50 ans, la 231 G 558 doit retourner dans son dépôt actuel. Première étape du retour, Nantes - Le Mans.
La voici tout d’abord vue au petit matin à Mauves-sur-Loire .


Puis à Saint-Georges-sur-Loire, quelques kilomètres avant La gare de la Possonnière .


Prise d’eau en gare d’Angers  .


La revoici en sortie de Sablé-sur-Sarthe, 
où enfin le soleil a daigné apparaître !


Finalement, elle est bien arrivée à son hôtel pour la nuit, le dépôt du Mans  .


Pour l’occasion, une rencontre est prévue. 
En effet, la 141 R 1199, récemment récupérée par la SNCF est stockée au Mans.
 Elle a été déplacée spécialement pour l’occasion !


Le lendemain, dernière étape d’un long voyage pour l’équipe accompagnant le train, 
avec le retour à Sotteville.
 Malheureusement pour les photographes, le BB 67400 que l’on voit sur la dernière photo fera lui aussi partie du voyage...

à suivre donc pour le dernier jour  !!

Commentaires et Photos Pierre COLSON .

lundi 22 octobre 2018

231G558 , le 14 Octobre 2018 .


Le 29 septembre 1968, la 231 G 558 effectuait la dernière son dernier aller-retour 
sur la ligne Nantes - Le Croisic, scellant la traction à vapeur sur cette ligne
 et son service commercial avec la SNCF. 

50 ans plus tard, le 14 octobre 2018, cette machine, construite par ailleurs à Nantes en 1922, effectuera également un aller-retour Nantes - Le Croisic.
Arrivée en deux étapes de Sotteville en passant par le Mans
 les jeudi et vendredi 11 et 12 octobre, 
présentée en gare toute la journée du samedi 13 octobre,
 nous voici le jour fatidique où elle retournera fouler les rails 
qui ont terminé sa carrière à la SNCF. 

Elle arrive en gare le dimanche matin  


Le train se met en place voie 1
 où les voyageurs en partance pour Le Croisic embarqueront .


Elle est partie ! Voici son passage, encore sous le soleil en gare de Cordemais.


Après 25 minutes d’arrêt en gare de Savenay,
 voici le train qui se dirige sur la ligne du Croisic . 


Nous retrouvons le train à la sortie de la gare de Saint-Nazaire. 
La vue avec le paquebot en construction au fond est particulièrement saisissante !


Après Saint-Nazaire, la ligne devient voie unique.
 La voici au milieu des marais salants bien typique de la région près de Batz-sur-Mer. 
Guérande n’est pas très loin !


Finalement, le train est arrivé sans encombres à son terminus. 
La machine a été séparée du reste du train afin de faire le plein d’eau .





Pour le retour sur Nantes, la machine doit être retournée.
 Heureusement, il y a un triangle de retournement au niveau du port de Donges. 
La machine va donc d’acheminer Haut-le-Pied tender avant jusque là.

Après son départ, nous la retrouvons en gare de La Baule-Escoublac, où elle est garée pour laisser passer un TGV, pendant que des photographes lui tirent le portrait !


Finalement, elle arrive au niveau de la zone industrielle







Enfin, voici les manœuvres sur le triangle  .




La machine est repartie, toujours tender avant, et est arrêtée au Pouliguen, 
afin de croiser un TGV qui remonte vers la Capitale .


Passage au niveau de Batz-sur-Mer, 
alors que la luminosité se fait de plus en plus faible…


Finalement, après avoir refait un plein d’eau,
 la machine est remise en tête de son train .


Le trajet retour s’effectuant de nuit,
 je n’ai que l’arrivée de nuit en gare de Nantes à proposer.

à suivre  !!!

Commentaires et Photos Pierre COLSON 

Rappel : suite au Volume de mises à jour ce Lundi ,
consultez les messages plus anciens 
en bas de page sur le site complet 

cliquez sur "Articles plus anciens " !!
merci