Affichage des articles dont le libellé est AGC. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est AGC. Afficher tous les articles

dimanche 19 août 2018

en Occitanie , le 15 Août avec Pierre .


Le mercredi 15 août, la BB 7440, une des rares BB 7200 encore entièrement plaquée 
était prévue sur le patache Hourcade - Sibelin. 

Direction Lézignan-Corbières.

Voici d’abord un train de boîtes tracté par la BB 26203 sur un Dourges- Perpignan .


Puis, voici le fameux Hourcade - Sibelin .




Changement d’endroit. 
Un TER Toulouse - Narbonne .


Puis, dernière photo pour ce jour, un Intercités Bordeaux - Marseille, 
tracté par la BB 22325  .

photos Pierre COLSON 

mercredi 15 août 2018

Complément d'infos sur les Chasse-Obstacles AGC


Depuis un moment , nous n'arrivons plus à recevoir de commentaires sur le site !!

Voici donc un complément d'infos par Louis  sur la mise à jour précédente
" à Sallanche et Chasse Obstacle sur AGC " :



les calculs pour le chasse-obstacle sont fait dans la configuration
la plus basse de circulation:

Roues usées au maximum, pleins des réservoirs faits, voyageurs à bord etc.

Ainsi le chasse-obstacle est étudié dans sa configuration la plus basse pouvant survenir sur le terrain, pour garder une hauteur minimale de circulation au dessus des balises et des contacts fixes de répétition des signaux (les « crocodiles »)
sans les abîmer.

Du coup, si l’on prend une rame circulant vide-voyageurs avec des roues neuves,
on peut avoir un train plus « haut-sur-pattes » que prévu,
ce qui laisse un jour plus conséquent que calculé initialement
pour qu’un obstacle fasse des dégâts.

De plus de nombreux organes et systèmes de freins sont situés assez bas par rapport au positionnement du chasse-obstacle sur les AGC,
ce qui les expose plus que sur d’autres types de matériels.

C’est pour tout cela que le BEA-TT a fait des recommandations pour une modification des étraves.


Photos et Commentaires Louis .

à Sallanches , nouveau chasse-obstacle sur AGC ?


3 éme et dernière partie des photos faites le week end passé en Savoie par Louis :

À Sallanches-Combloux-Megève: 
- Équipe féminine titulaire (conductrice et aiguilleur/AC/Agent d’Escale
 étant des femmes ce matin-là pour cet AGC conduit par un ADC en formation 
sur un trajet TER Saint-Gervais les Bains-Le Fayet - Annecy. 

La rame dispose sur la motrice de tête (608 ) du nouveau chasse-obstacle renforcé
 qui a été préconisé par le BEA -TT suite aux différents incidents graves 
survenus aux AGC
 (dont la dérive de 18km en Normandie) :
 l’ancienne étrave, visible sur la rame de queue, la 607 , est dans les normes de sécurité requises
 mais reste fragile face à des gros obstacles risquant d’avarier ou d’arracher 
les conduites et systèmes de freins. 

4 vues 










 Une Draisine DU84 (une des rares circulations autres que voyageur)
 au passage sur un trajet d’acheminement retour ME100
 Saint-Gervais les Bains-Le Fayet - La Roche sur Foron, tirant un wagon plat. 
Son arrêt circulation en gare a été supprimé: suite à dérangement d’aiguille en gare de Saint-Gervais, pas de croisement prévu à Sallanches finalement. 
La circulation rattrape un peu de retard de ce fait, passant de 22 à 15 minutes. 



Photos et commentaires Louis .

mercredi 8 août 2018

à Vannes et Quiberon avec Laurent .


ça sent les Vacances pour Laurent !!! 

en gare de Vannes , AGC et TGV .


Le BV côté "Rues " de la gare de Vannes .

Nota de PV :  je ne sais pas si elles sont bonnes !!!!!!  ben oui les Vannes !! pffff  




AGC version "Région Bretagne ".
3 vues .











à Quiberon 
2 vues du BV  .



Les X73500 UM de la ligne Auray - Quiberon .

Le train vu depuis le fort de Penthièvre .
2 vues .


Photos Laurent .



lundi 6 août 2018

à Port-la -Nouvelle avec Olivier VMY .


Voici une série de photos de Olivier VMY  
à Port la Nouvelle   sur l'axe Narbonne - Port Bou .








Paris - Port Bou .


TER Avignon - Port Bou . 



Photos Olivier VAN MEYEL 

vendredi 3 août 2018

Hazebrouck , une après midi plus mouvementée !!


Ce Vendredi après mid , 2 marches ECR qui " se suivent " sont annoncées , 
avec Geoffrey aux commandes de la 2 éme !

Direction Wallon Cappel , juste avant Hazebrouck , au pn 46.
Ce TER Lille -Calais 82745 passe le PN qui s'ouvre normalement après son passage .

Le PN 46 se referme et d'où je suis , je vois les PN 47 (côté Calais) et 45 et 44 (Hazebrouck)
qui sont ouverts  !!!  
Le PN 46  s'ouvre de nouveau  et se referme (le 47 n'est toujours pas fermé )mais ..... 


.. le pn 47 (qui se trouve près de l'antenne relais visible à gauche ) se ferme 
et arrive le Calais-Jeumont avec +20  et la 186 315 ECR .
Donc pas de problème  !!! 

le pn 46 s'ouvre puis se referme !!
J'avise les " autorités compétentes de suite avec les explications  !!


juste après ,  aucune circulation routière (route peu fréquentée ) pour le passage 
de ce TER Calais - Lille  82769 .


Le PN n'est en aucun cas resté ouvert  lors des dysfonctionnements .


Les Service Electrique et de la Voie ( 2 Techniciens )
arrivent immédiatement d'Hazebrouck 
(très rapidement !! ),
alors que Geoffrey est arrêté d'Urgence avant son arrivée sur le pn46 
et est prévenu du souci !!!!.

le voici qui arrive au pas au PN .......


Après vérification et temps d'arrêt , Geoffrey repart avec la 186 320 ...



... et avec la 66208 en véhicule sur un Calais - Ambérieu .
(15 minutes perdues ) ...

Photos Patrick VERBAERE


 le Danone (Calais-Ambérieu avec Geoffrey )
 va passer voie 2 tandis que quelques minutes avant,
 le TER 844728 Dunkerque - Hazebrouck
 est rentré en déviation via la voie R.


Passage avant la gare d' Hazebrouck .

2 photos Germain 

jeudi 2 août 2018

à Nuits St Georges , le 31 Juillet avec Louis !!


 photos à Nuits-Saint-Georges, quelques kilomètres au sud de Dijon:

Une rame Corail réversible à voiture-pilote B6dux poussée par une BB22200R En Voyage,
 la 394,  sur un train Dijon ville - Lyon Part-Dieu, 
en retard d’une poignée de minutes en pleine prise de vitesse.
2 vues . 



 TER Nevers - Dijon en retard de 30 minutes pour un AGC Bourgogne. 


 Un peu moins de 10 minutes de retard pour cette BB 22200R gris Fantôme, la 363 ,
 en tête d’une rame Corail à voiture-pilote assurant un train Lyon Part-Dieu B5uxh,
 passage à pleine vitesse pour tenter de rattraper quelques minutes. 


 Luxembourg - Montpellier-Saint-Roch assuré par la rame TGV EuroDuplex 2N2 3UA,
 avec 40 minutes de retard.


- Nancy - Toulouse pour la rame TGV Réseau 542, retard de 7 à 8 minutes.


 Ce X72500 assure un TER Dijon-ville - Tours, avec pas plus de 5 petites minutes de retard. Circulation à bonne vitesse afin de récupérer un peu de temps
 pour cet autorail conçu pour rouler vite. 



 Un petit quart d’heure de retard pour ce train diffus Sibelin - Woippy 
tiré par la 26123 gris Fantôme, avec détails de sa composition.

6 vues .







- Premier train à l’heure de la série, un Dijon ville - Mâcon repart de Nuits-Saint-Georges 
après y avoir effectué l’arrêt prévu dans sa marche TER Bourgogne. 


 Paris Bercy - Lyon Part-Dieu en rame Corail réversible avec voiture-pilote B5uxh
 poussée par une BB7200R, avec un malheureux voyageur clandestin sur le pare-brise,
 à l’heure, 2 ou 3 minutes à la traîne tout au plus.


Jamais deux sans trois train à l’heure ?
 Et non, Sibelin - Lérouville pour ce train de propylène en citernes, 
mené par une E 37500 Europorte , la 525 , 
en livrée blanche CB-Rail avec 10 minutes de retard. 
Le train passe au ralenti, il est gêné par l’arrêt d’un TER Chalon-sur-saône 
qui vient de s’effectuer devant lui, 
alors qu’il était censé rouler devant l’AGC perturbateur.

2 vues 



 15 minutes de retard sur un trajet Lyon-Part-Dieu - Paris-Bercy
 pour cette rame Corail réversible, voiture-pilote B5uxh en tête et BB 22200R en pousse. 



En retard d’une heure et pour clôturer la série le long de la Route des Grands-Crus de Bourgogne, l’un des 13 BB67400 de la Cellule des Matériels Radiés, 
le BB 67456 récemment repeint en livrée bleue, 
mène une marche Clermont-Ferrand - Perrigny Triage, 
retour du festival des 150 ans du Lioran. 
La machine de tête du convoi est brillante comme un sou neuf sous sa peinture récente,
 mais date de 1971. 
Elle remorque 3 autres locomotives de la « CMR »: 

Le BB 66170 de 1964. 
C’est le seul engin de la série encore au dépôt de Chalindrey, 
22 autres étant à Longueau et deux à Nevers/Tours. 

Suit le A1AA1A 68081 de 1968, dernier exemplaire SNCF en activité.

Vient pour finir le CC72084 « Amplepuis » de 1974, dernier enfin bleu des trois CC72000 restants en activité (tous travaillant pour la CMR) et machine cadette du convoi.

En clôture du cortège, le X3800 (X4039) de l’association ABFC 
(Autorails de Bourgogne Franche-Comté) 
apporte une pointe de rouge à ce cortège bleu, moteur tournant. 

Le « Picasso » n’est pas en reste par rapport aux « grosses Bleues » devant lui: 
il date de 1960 et est donc le doyen de cette marche.

Tout cela fait un cumul anecdotique et inutile de (47 + 54 + 50 + 44) années de service à la SNCF, soit 195 ans pour les 4 machines de la CMR, 
qui sont toujours toutes en service actif. 
Et même 253 ans de ferroviaire en comptant le Picasso qui a cependant arrêté son activité commerciale il y a déjà bien longtemps.

2 vues . 


Photos Louis  ©