Affichage des articles dont le libellé est RailAdventure. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est RailAdventure. Afficher tous les articles

mardi 8 octobre 2019

à Bâle avec Théo S du 27 au 29 -09-2019 ( 2 /3 )


2 éme Partie des photos de Théo S. à Bâle (Suisse ) :

28 septembre 2019 Bâle gare badoise

 La locomotive type F4 189 991 décorée CFF Cargo International
 avec des conteneurs pour produits liquides et pulvérulents.


La Re 482 008 est louée par CFF Cargo International à CFF Cargo (national)
 pour des trains circulant en Allemagne.


Les Re 485 009 et Re 485 012 avec une rame de wagons Cargo Beamer 
pour l’Italie.


La locomotive 185 101 avec un train de divers vers la Suisse.


La locomotive 193 277 louée par TXL à ELL n’est pas fréquemment en Suisse.
 Elle apporte de la variation de décoration dans le modèle Vectron de Siemens.


Train avec conteneurs pour betteraves venant de la sucrerie de Frauenfeld
 avec la Re 421 387 (apte à rouler en Allemagne).
 Elle a été achetée courant septembre 2019 
par une entreprise de financement de matériel roulant.


 Triplette de Re 465 BLS avec les 018, 011 et 007 avec un train de conteneurs.
 Une partie des locomotives partent à Spiez pour la maintenance durant le week-end.


La Re 421 387 revient de Weil sans les wagons de betteraves 
pour aller assister la Re 6/6 qui est également arrivé de Frauenfeld 
avec un train de tombereaux vides.


Deux Vectrons immatriculés BLS Cargo 193 494 et 475 415
 avec des conteneurs pour l’Italie.


La 186 271 est louée par Lineas à Railpool. 
On aperçoit bien le marquage Lotos datant de son engagement en Pologne.


La Re 620 003 RailAdvenure et la Re 421 387 arrivent de Weil am Rhein
 avec un train de trente tombereaux chargés de betteraves bio produite en Allemagne. 

En début de saison la sucrerie de Frauenfeld n’accepte que les betteraves bio.
 La deuxième sucrerie suisse raffine durant cette période les betteraves conventionnelles.


 La 142 042 revient avec les wagons céréaliers vides de Nebikon
 et va le déposer à Kleinhüningen pour la prochain livraison.

à suivre une dernière partie !!

photos et légendes Théo S. 

samedi 22 décembre 2018

Le train d’essai innovatif de DB Systemtechnik et VTG .


Ci-joint un document sur les wagons marchandises innovatifs allemands. 

Joyeuses fêtes de fin d'année 

Salutations Théo S.

Depuis l’exposition InnoTrans de septembre 2018 certains wagons exposés
 circulent dans une composition d’essais. 
Après un début en Allemagne elle est passée en Autriche 
et a tournée en Suisse pendant deux semaines. 
En 2019 il est prévu de l’envoyer en Italie. 
Le train est composée de wagons citernes, de wagons pour charger des coils chauds, 
de wagons pour transport de voitures et de wagons pour transport de conteneurs. 

Tous les wagons font partie d’un programme d’amélioration de l’efficacité. 
Il y a normalement trois wagons de type similaire dans la composition. 
Le premier est chargé au maximum, le deuxième chargé à moitié et le troisième reste vide. 
En plus il y a des wagons de référence plus anciens afin de faire des comparaison. 

J’ai eu l’occasion d’accompagner un train sur une partie du tronçon.

 Ce jour il était composé :
  1. CH-RADV Re 620 003 « railAdventure »
  2. D-ATG Laaeffs 25 80 4382 004-6
  3. D-ATG Laaers 25 80 4371 372-0
  4. D-VTGCH Sggns 37 80 4576 783-7
  5. D-VTGCH Sggns 37 80 4576 781-1
  6. D-ATG Laaers 25 80 4371 415-7
  7. D-VTG Zacens 37 80 7931 363-1
  8. D-VTG Zacens 37 80 7834 192-2
  9. D-VTG Zacens 37 80 7834 191-4
  10. D-VTG Zacens 38 80 7834 190-6
  11. D-DB Sahmms 31 80 4868 318-7
  12. D-DB Sahmms 31 80 4868 524-8
  13. D-DB Saghmmns-ty 31 80 4927 003-2
  14. D-DB Saghmmns-ty 31 80 4927 004-0
Tous les wagons sont équipés de freins silencieux.
 La plupart des wagons modernes est équipée de freins à disques.
 Afin de simplifier dans le futur les essais de frein, les numéros des wagons du train sont introduits dans le système d’essai de frein de puis la cabine. 
Chaque wagon est équipé d’un automate avec émetteur et récepteur alimenté par deux batteries longue durée. 
Lors de l’essais de frein les automates sont activés depuis une tablette connectée.
 Il faut attendre que chaque véhicule s’annonce selon la liste introduite. 
Une fois tous les wagons annoncés,
 le mécanicien peut faire sa dépression sur la conduite générale.
 Sur la tablette on voit le résultat qui s’affiche une fois les nouvelles données transmises.
 Après il peut desserrer les freins et quand tous les wagons ont retransmis que le frein est desserré l’essai est affiché comme réussi.
 Pour chaque wagon le mécanicien voit les informations suivantes :
  • Numéro du wagon
  • Etat du frein à air
  • Etat du frein d’immobilisation














Commentaires et Photos Théo S. 

samedi 13 octobre 2018

à Chavornay (Suisse) , les Betteraves prennent le TRAIN !!!!


Photos 12 octobre 2018 transports de betteraves :
Les prévisions étaient bonnes et j’ai décidé d’aller à Chavornay pour prendre des photos du chargement de betteraves provenant de la pleine de l’Orbe et destinées à la sucrerie d’Aarberg.

A Chavornay il y également un centre pour chargement de conteneurs et à Orbe dans le quartier « Les Granges » se trouve une des usines Nespresso.
 Le chargement des betteraves se fait sur la place de la gare. 
Les agriculteurs arrivent avec tracteurs et remorques et vident les betteraves dans un silo.
 Le tapis roulant permet ensuite de charger les conteneurs chargés sur des wagons type Sgns. Chaque wagon est équipé de trois conteneurs. 
Il faut environ cinq remorques pour charger un wagon. 
Une ancienne locomotive diesel CFF, reprise par Travys, assure le déplacement des six wagons d’une demi-rame. 
Une fois remplies les wagons sont transférés sur une voie de garage et la prochaine tranche de six wagons se charge. 
Vers midi l’unique Re 4/4’’ de Travys est arrivée avec une rame de douze wagons vides et est repartie à Aarberg avec douze wagons chargés. 
Pour ne pas interrompre le rythme de chargement une deuxième locomotive diesel Travys est arrivée pour préparer le train, car les voies de garage ne sont pas électrifiées.
 En parallèle à ces opérations une troisième locomotive diesel Travys est venue mettre en place une rame de wagons avec des conteneurs pour railCare.
 Entretemps un rame Nespresso est arrivée d’Avanches 
et a été reprise par le gros diesel Travys pour l’acheminer à Orbe.


 ci-dessus : La locomotive Travys Em 830 816 (ancienne Em 3/3 18816 CFF) 
manœuvrant des wagons pour transport de betteraves.


La locomotive Vossloh G 1000 de Travys Em 842 705 vient de mettre en place une rame de wagons avec conteneurs partiellement frigorifiques.


La locomotive Vossloh G 1000 de Travys Em 842 705 
reprend la rame Nespresso pour l’acheminer à Orbe.


Vectron railCare 476 451 « Grisons » démarre avec une rame de conteneurs
 à destination de Schafisheim.


La ligne du pied du Jura est moins accidenté que la relation Lausanne – Berne – Olten
 et la majorité des marchandises est – ouest y transitent. 
La Re 420 321 CFF Cargo achemine un wagon de ciment et un branchement prémonté.


Le "marchandises" était suivi de près de la Re 6/6 11603 
reprise récemment par railAdventure et maintenant immatriculée Re 620 003. 
Elle est en route pour Villeneuve pour aller chercher des voitures à deux étages
 construites par Bombardier.


La Re 420 503 Travys arrive depuis la sucrerie d’Aarberg avec des wagons vides. 
Cette locomotive a été reprise en 2013 au BLS 
et est l’ancienne Re 4/4’’ 11119 construite en 1967 
et vendue en 2004 au BLS.


La locomotive Travys Em 830 816 met une demi-rame de betteraves 
chargée sur une voie de garage.


Le diesel Travys Em 837 803 remonte douze wagons chargés de betteraves 
en gare de Chavornay pour les préparer au départ vers Aarberg.


La Re 420 503 Travys est prête au départ pour la sucrerie d’Aarberg.


La Re 420 503 Travys arrive à Lyss, pas loin de la sucrerie d’Aarberg,
 mais il faut la mettre à l’autre bout de la rame avant pouvoir continuer le parcours.

Commentaires et Photos Théo S.