Affichage des articles dont le libellé est Re 485. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Re 485. Afficher tous les articles

lundi 4 mai 2020

à Bâle (Suisse ) avec Théo S., le Vendredi 24 Avril 2020 ( 3/3)


3 éme et dernière série de photos de Théo S 
à Bâle , le Vendredi 24 Avril 2020 : 

La Re 446 017 (ex Re4/4 IV 10103 ) n’a pas tardé à Petit-Huningue
 et repart avec une longue rame de traverses bois
 à destination d’une cimenterie.


La « Traxx 1 » 185 088 DB Cargo 
revient depuis l’entrepôt de kérosène de Rümlang
 avec une rame de citernes.
 La forte chute du trafic aérien fait qu’il n’y a pratiquement
 plus de trains de kérosène qui circulent.


ICE 3M 406 054, apte pour les Pays Bas, 
arrive au terminus gare badoise.


La « Traxx 1 » 485 010 avec un train de ferroutage Freiburg – Novara.
 Les complications pour franchir les frontières 
ont fortement fait chuter l’occupation
 cette rame pouvant accepter 22 camions n’en transporte que sept. 
Les deux autres se trouvent en queue  du train.


La 101 126 avec une rame courte, ne comportant que cinq voitures,
 remplaçant un ICE.


 Double traction des 641 015 et 641 008 revenant du dépôt de Haltingen
 après avoir fait le plein de carburant.


Le « Vectron » 193 711 MRCE fait de la publicité pour 140 ans de mobilité électrique 
chez Siemens. 

La locomotive est louée par BLS Cargo.


La « Traxx 1 » Re 482 007 CFF Cargo avec une rame Hupac.


La « F4 » 189 101 MRCE avec un LKW Walter 
acheminé par SBB Cargo International.


 La « Traxx 2 » 186 906 BLS Cargo 
était antérieurement exploité par Crossrail.


Le « Vectron » 193 258 ELL qui loué par SBB Cargo International
 achemine un LKW Walter.


La Re 425 191 arrive depuis le terminal pour conteneurs
 de Frenkendorf et les achemine à Petit-Huninge.

photos et légendes Théo S. 


lundi 27 avril 2020

à Kiesen (Suisse) avec Théo S. le 22-04-2020 (2/2 ).


2 éme Parti des photos de Théo S. à Kiesen en Suisse :
(1 ére partie publiée Hier Dimanche sur ce site !!)

Le Brigue – Niederbottigen railCare
 avec les Vectrons 476 455 et 476 454 en UM,
 ce qui est une situation rarissime.




La « Railpool » 186 109 louée par BLS Cargo 
avec le Vectron 475 403 BLS Cargo
 en tête d’un LKW Walter pour l’Italie.


La Re 460 002 « Seeland » avec Romanshorn – Brigue.


Le Vectron 475 409 avec un train GTS pour l’Italie.


Traxx 1 485 005 BLS Cargo et Vectron 193 495 Hupac,
 loué par BLS Cargo avec le LKW Walter suivant.


La Re 460 027 pousse le Brigue – Romanshorn 
en direction de Berne.


La Re 460 075 n’est pas encore modernisée 
et fait de la publicité pour les améliorations ferroviaires
 le long de l’axe Lausanne – Genève.


La Re 460 078 avec un Romanshorn – Brigue
 traverse la halte de Kiesen.

Photos et légendes Théo S.

lundi 16 mars 2020

Samedi, 14 mars 2020 à Frutigen -Suisse 2 / 2 .


2 éme Partie des  photos de Théo S 
(1 ére Partie publiée hier Dimanche ) 


Rappel : 

Samedi, 14 mars 2020 à Frutigen
Vendredi soir des premières infiltration d’eau et de boue 
se sont de nouveau produites dans le tunnel de base du Lötschberg. 
Les infiltrations se sont accélérées et il a fallu fermer le tunnel
 pour toute exploitation à partir de samedi matin à 08.30.
 Ceci a conduit à des grands changements dans le service voyageurs
 comme marchandises, car tous les trains devaient passer par le tunnel sommital.
 Ceci a conduit à limiter les rames à deux étages
 Romanshorn – Zurich – Berne – Brigue à Spiez
 pour ne pas limiter la capacité de la ligne. 
Sur le tronçon Frutigen – Kandersteg – Goppenstein – Brigue,
 il y a qu’une des deux voies qui permet d’accueillir le grand gabarit.
 Actuellement les camions de 4 mètres de haut ne peuvent pas passer
 par la ligne du St-Gothard, 
car il y faut terminer les travaux d’abaissement de la voie dans les anciens tunnels. 
Il fallait donc laisser la capacité libre pour le trafic marchandises par le Lötschberg. 

A Spiez des rames BLS du service RER et régional ont assuré la relève. 
Les trains régio-express Berne – Kandersteg – Brigue ont assuré la desserte locale. 
Les trains venant de Bâle qui ne comportent pas de voitures à étages
 ont pu passer par la ligne sommitale.
 Tous les trains ont pris du retard suite au parcours plus long
 et ne permettant pas de rouler à 200 km/h.
 Sur les rampes nord et sud la vitesse est de 80 km/h 
et dans le tunnel sommital il est possible de rouler à 125 km/h.

 J’ai donc profité de la situation pour passer à Frutigen pour documenter le trafic.
 Les trains marchandises longs avaient tous deux locomotives
 et parfois une locomotive de pousse. 

La Re 485 007 assurait sans grande interruption
 des Frutigen – Kandersteg en pousse et redescendait hlp.


Ci-dessus  :  Le Vectron Rem 476 454 railCare 
revenant avec un train de ravitaillement des filiales Coop en Valais.


Re 465 018 et Re 465 016 « Stockhorn » arrivent à Frutigen
 et devront se faire pousser jusqu’à Kandersteg.


La deuxième locomotive Sersa, 
à l’autre extrémité de la rame de travaux,
 Am 843 151 « Trudy ».


Les Re 486 506 et Re 475 411 arrivent depuis Bâle.


La Re 485 007 lors du démarrage d’une longue rame 
avec les deux Re 465 en tête.
(voir la tête de rame sur photo 2 )


 La rame avec La RBDe 565 727 est marquée « Ersatz InterCity » 
(intercity de remplacement » )
et achemine les voyageurs entre Brigue et Spiez.


Elle est suivie par une rame ancienne avec la RBDe 565 740
 en queue qui remplace un « Lötschberger ».


 Le tracteur Robel Tm 235 206 
vient se mettre en place devant deux wagons plats à bogies.
2 vues 





Le Tm 235 206 est venu se mettre en place devant deux plats ERR 
construits en Bulgarie.
 Ils servent normalement à stocker de la neige durant l’hiver
 de voies où il est difficile de l’évacuer. 
Les wagons sont ensuite garés dans une gare 
bien plus basse où elle fond tranquillement.



 Le tracteur Stadler Tm 235 097 est garée à Frutigen.

photos et légendes Théo S .


lundi 17 février 2020

Le 15 février 2020 à Bâle gare Badoise par Théo S. (1 / 3)


Le 15 février 2020 à Bâle gare badoise : 


Du beau temps et du trafic marchandises assez dense 
ont permis de faire des photos intéressantes.

 A deux reprises il y a eu trois trains marchandises 
qui passaient en même temps.
 Ceci n’a permis de prendre le plus proche en photo.


Ci-Dessus :  BLS Cargo Re 485 010 
avec un ferroutage Freiburg – Novarra.


La Lineas 186 293 louée à RailPool est la première locomotive 
que je vois dans ces couleurs à Bâle. 

Normalement elles ont les couleurs RailPool.


La 185 375 de DB Cargo est une Traxx 2 
qui circule que sur des réseaux 15 kV avec pantographe large,
 c’est à dire Allemagne et Autriche.




La 193 340 type Vectron fait un hlp Bâle triage – Haltingen.


La Re 482 023 CFF Cargo est louée par SBB Cargo International,
 une filiale indépendante des CFF.


La 146 204 DB Regio est du type Traxx 2. 
Depuis le début février 2020 les dernières Traxx 1 
ont quitté la région et circulent maintenant au nord de l’Allemagne.

 Les 146 109 à 116 ont été remplacés par des 146 2xx venant de Stuttgart.
 A Stuttgart ce sont des 147 qui ont repris la relève.


 La 186 220 était longtemps louée à la SNCB 
et puis à COBRA et portait le numéro belge 2828. 
C’est la première fois que l’on voit cette locomotive Angel Train à Bâle.

à suivre donc  !!!

Photos et Légendes Théo S. 

dimanche 26 janvier 2020

Région Bâloise le 23 janvier 2020 avec Théo S. ( 1 /2 )


1 ére partie de photos prises par Théo S. en Suisse :

Région bâloise le 23 janvier 2020 :
Le transfert d’une rame Südostbahn à la casse m’a fait passer en premier à Kaiseraugst. 
J’ai fait l’inventaire des locomotives diesel du ferrailleur Thommen. 
Ensuite une après-midi à Bâle gare Badoise par une vent froid et coupant.


 La Re 420 154 CFF achemine un Interrégio Zurich – Bâle
 avec une partie de voitures non climatisées.


La 185 139 avec des wagons pour transport de coils 
appartenant également à DB Cargo.
 La majorité est à six essieux.


 La 189 991 MRCE louée par SBB Cargo International 
venant de Chiasso avec de l’intermodale.


Dernière acquisition de Thommen est le Tm 232 310 
modernisé en 2014 pour CFF Infra. 
Il a été construit en 1976 par SLM.


La Re 620 021 achemine l’Am 843 014 CFF Infra
 et une rame de wagons vides pour transport de rails.


A 10h32 arrive selon programme le train spécial 
avec la rame SOB qui sera ferraillée. 
La RBe 4/4 1405 appartient à l’association Depot Sammlung Fahrzeuge (DSF)
 à Koblenz qui a cannibalisé le matériel SOB.


Le Tem 225 045 bi-mode de DSF avait été construit pour Stadler 
et ensuite vendu à Stadler pour les manœuvres à Erlen.
 Ceci explique la livrée bleue.


Le Tm 237 813 de Thommen a été construit en 1966 par Henschel.


 Le Tm 232 173 de Thommen est l’ancien Tm IV 8773 
construit en 1974 pour les CFF.


Belle triplette avec les Re 420 341, Re 420 335 et Re 420 343 
avec un train intermodal venant de Chiasso.


La Re 484 019 CFF Cargo arrive de Gallarate avec des conteneurs.


 De nouveau une Akiem, la 186 384, qui se perd à Bâle. 
Elle n’est pas apte à rouler en Suisse.
 Akiem dispose de quelques 186 aptes à rouler en Suisse, 
mais il ne semble pas avoir d’intérêt chez les loueurs.


 La 120 104 assure l’échange des voitures entre un ateliers de grandes réparations
 et le centre de maintenance DB de la gare badoise. 
Ce train circule normalement chaque jeudi.


La 189 288 MRCE avec un train SBB Cargo International
 provenant de Rotterdam.


à suivre donc , les autres photos du 23 Janvier 
et ensuite 2 mises à jour avec les photos du 24 Janvier 2020 !!!

photos et légendes Théo S .